Laurent Cyr

Je suis un enfant de la balle de foot, je me suis construit un peu tout seul, ce ne fut pas sans embûche mais je regarde ma vie avec une grande fierté. Je suis passé par des tas de métiers aussi différents les uns que les autres (bagagiste, serveur, vrp, rédacteur et manager dans les assurances, etc.), avec  toujours l’envie de faire autre chose une fois le métier exercé. Au début de mon existence j’avais enfoui au plus profond de mes cellules le désir d’être acteur : j’ai écouté ce désir à l’âge de 32 ans et depuis je n’ai plus du tout l’envie de faire autre chose. Ce métier de comédien me transforme au fur et à mesure de mes expériences, de mes rencontres, c’est pour moi d’une richesse inouïe : dépasser mes limites - aller au-delà de mes peurs et oser le vide pour laisser le vivant transpirer. Chaque jour j’apprends quelque chose, je cherche à m'améliorer en permanence. J’adore raconter des histoires qui viennent de mes tripes, du hara comme disent les japonais. J'ai maintenant cinq cordes à mon arc : jouer – écrire - mettre en scène – animer - transmettre. J’adore être curieux de tout et j'aime l’authenticité autant dans ma vie publique que privée. Les sous textes sont pour la scène…

Voici quelques personnes que je vénère  et qui m’inspirent : Louis de Funès, Vincent Gallo, Roméo Castellucci, Pier Paolo Pasolini, Ingmar Bergman, Federico Fellini, Juliette Binoche, Dave Saint Pierre, Jerry Lewis, Laurel et Hardy, Jacques Tati, Jean Pierre Melville,  Jacques Brel, Maurice Pialat, Michael Haneke, les deux Steve Mac Queen, Philippe Seymour Hoffman, Jane Campion, Helen Berr, Jan Fabre, Elvis Presley, Michael Jackson, Terrence Mallick, David Lynch